Pansebete

Une note autocollante repositionable sur une tête de bois

Hacker un bureau pour enfant

04/12/2017 ⋅ Aucun commentaire

Par bendia

Aujourd'hui, menuiserie, on transforme un bureau pour enfant en un chiffonnier pliant.

Il y a quelques années, nous avions fait l'acquisition d'un joli bureau en pin massif. Nous l'avions peint dans des belles couleurs pastelles, ça donnait ça (vous remarquerez ma grande maîtrise de Gimp, histoire d'effacer les traces compromettantes qui trainaient sur le bureau)

Le bureau à l'origine

Mais, les enfants ça grandit, et un beau jour, le joli petit bureau devient vraiment petit, et le Rose, bon ça va cinq minutes, je ne suis plus un bébé :)

Mais, un beau meuble en bois comme ça, c'est fait pour durer. Et ça tombe bien, on a un beau salon tout neuf, plein de lumière, et Madame voudrait bien un petit meuble pour y bricoler, et pouvoir y ranger tout son matériel, avec un plan de travail. Mais un bureau dans un salon, ça fait un peu grand. Donc, on va adapter tout ça pour en faire un meuble pliant.

Première étape, et non des moindres, le décapage. Non des moindres, parce que c'est ce qui a pris le plus de temps (au moins une dizaine d'heure). Donc premier conseil, ne pas donner trop de soupe à vos enfants, ça retarde le moment où le bureau devient trop petit. Deuxième conseil, ne jamais peindre un meuble en bois (c'est trop galère à décaper :D ). Ce meuble a des panneaux latéraux rainurés, je me suis donc dit que ça allait être compliqué à poncer. J'ai donc opté pour la méthode chimique, qui s'est révélée peu efficace au final, puisqu'il faut poncer malgré tout.

En ce qui concerne le ponçage, vive les moyens mécaniques, je pense que j'y serais encore sans eux. Donc, ponceuse à bande pour toutes les parties plates, ponceuse vibrante pour les arrondies (et un peu les rainures aussi, merci la ponceuse delta), et huile de coude (pour les coins des rainures et les angles).

Une fois la peinture enlevée (bon il en reste un peu, mais ça se voit pas trop ;) ), restait à rendre la chose pliante. Et après avoir pensé à plusieurs solutions, on est finalement parti sur ce qui semblait le plus simple (s'il faut douze ingénieurs de la NASA pour le déplier, ça perd un peu de sont intérêt :D ). Du coup, on coupe intelligemment le plateau (un seul essai, j'ai pas trouvé de scie à rallonger au magasin de bricolage :/ ), on y met deux charnières, deux tourillons, on fait deux trous en face dans le pied (qu'il a fallu couper un peu aussi), et c'est presque fait. Le pied se glisse entre le plateau plié et le bloc tiroir.

J'ai également récupéré une traverse que j'ai du recoupér également (de l'épaisseur du pied, je ne vous explique pas pourquoi, vous allez comprendre tout seul, interro écrite la semaine prochaine :p ) qui tient avec les tourillons d'origine et 2 crochets (qu'il faut encore que j'aille acheter, mais c'est un détail), et voilà :)

Le meuble plié
Le meuble déplié

Aucun commentaire